Blog

Island people

Reserver
Voir toutes les nouvelles

Nouvelles

Pâques a Majorque

15/03/2022
family making tipical Mallorcan cookies

Tradition, gastronomie et culture se donnent rendez-vous pour l’une des fêtes les plus magiques de Majorque.

L’arrivée du printemps et de ses températures agréables annonce aussi les fêtes de la Semaine sainte et un temps pour célébrer la tradition, la gastronomie et la culture populaire.

Ces fêtes se caractérisent par leur forte composante familiale, avec des rassemblements autour d’une table chargée de plats traditionnels dont les recettes ont perduré durant des siècles et qui conservent aujourd’hui encore tout leur prestige culinaire.

 

La fête de Pâques à Majorque est fortement associée aux célébrations religieuses et les processions inondent les rues de nombreuses localités de l’île.

L’une des plus vénérées est la procession du Crist de la Sang (Christ du sang) qui a lieu le Jeudi saint à Palma et parcourt les rues du centre historique. Celle de Felanitx, le Jeudi saint également, est aussi très spéciale.

Le Davallament (la descente de croix) qui a lieu le Vendredi saint dans diverses localités fait aussi l’objet d’une grande ferveur. Les plus connus et recommandés sont ceux de Pollença, Sineu, Felanitx et du sanctuaire de Lluc.

 

Majorcan procession

 

Et enfin, le dimanche de Pâques est le jour de la célébration de l’Encuentro, qui recrée la rencontre émouvante entre le Christ ressuscité et sa mère. Après la messe qui suit cette représentation liturgique, la tradition veut que l’on aille déguster en famille le Frit de Pasqua (plat typique de Majorque à base d’abats d’agneau frits avec de l’ail, des poivrons et divers légumes) ou du chocolat chaud accompagné d’ensaimada. Vers 12 h 00, place au concert de la fanfare puis à la joyeuse musique du groupe Els Salers, des jeunes portant chemise blanche et foulard coloré qui, avec leur musique, parcourent le centre historique de Felanitx en invitant les spectateurs au bal qui aura lieu le dimanche suivant. Dans leurs chansons, ils souhaitent de bonnes fêtes aux passants tout en mendiant des empanadas, rubiols…

Voici une strophe à titre d’exemple, en espérant que vous pardonnerez notre mauvaise traduction, mais nous pensons qu’elle peut vous aider à mieux comprendre le sens de cette tradition.

“Si teniu ous i botelles

de mistela i de bon vi

es paner podeu omplir

fins q rebenti d’estelles”

Traduction :

Si vous avez des œufs et des bouteilles

De mistelle et de bon vin

Le panier peut se remplir

Jusqu’à ce qu’il vole en éclats

 

People playing music on the street

 

Les processions cèdent le pas à une autre célébration très significative, les Pancaritats, une tradition qui consiste à monter à pied aux sanctuaires et aux chapelles le Lundi de Pâques, pour, une fois au sommet, se régaler avec les panadas et autres gourmandises typiques élaborées à cette époque.

L’équipe d’Inturotel vous recommande les célébrations de Felanitx en raison de leur proximité, de leur atmosphère festive et de la qualité de la mise en scène des représentations.

Nous serons ravis de vous aider à planifier vos visites pour que vous puissiez emporter en souvenir des expériences originales et authentiques.

 

La gastronomie, une tradition

Comme dans le reste de l’Espagne, les traditions de la Semaine Sainte sur les îles sont marquées par le calendrier chrétien. Pendant le Carême, il est « interdit » de manger de la viande le vendredi. Mais l’arrivée de Pâques met fin au jeûne et la cuisine méditerranéenne se met en devoir de le fêter avec des recettes typiques aussi exceptionnelles que délicieuses.

 

Comme bons méditerranéens, le dimanche de Pâques, nous aimons nous réunir en famille autour de la table avec une délicieuse freixura ou frit de Pascua. Une version du traditionnel Frit mallorquí dans lequel la viande de porc est remplacée par de l’agneau et spécialement aromatisée avec du zeste de citron et des branches de fenouil frais.

 

La pâtisserie est aussi à l’honneur à cette époque, avec l’élaboration, en version salée, des célèbres panades, des chaussons habituellement farcis de viande d’agneau ou de dinde avec des petits pois et de la soubressade. Les cocarrois, pas aussi typiques de ces fêtes, sont élaborés avec la même pâte mais avec une forme allongée et farcis de légumes, de raisins secs et de pignons de pin.

 

Hands making panades with meat and vegetables

 

En version sucrée, on se régale avec les crespells ou senyorets, des biscuits à base de graisse de porc en forme d’étoiles, de fleurs, de cœurs, etc., saupoudrés de sucre glace. Et les délicats rubiols, préparés avec une pâte à base de farine fine et en forme de demi-lune, qu’on farcit habituellement de confiture, de fromage frais, de crème ou de cheveux d’ange, entre autres.

L’histoire de ces biscuits nous ramène au Moyen Âge, mais les experts ne se mettent pas d’accord sur leur provenance exacte, qui pourrait être juive ou séfarade. Un argument qui contredit son origine juive est qu’ils sont considérés comme un plat turc incorporé à la cuisine séfarade à partir de 1492, date où les Séfarades espagnols et portugais s’installent en Turquie.

Vous pouvez trouver la recette des crespells ainsi qu’une vidéo de leur élaboration dans notre article Recette Crespells du 8/4/2020.

 

Et pour finir, l’une des friandises typiques qui ne peuvent pas manquer pendant la Semaine sainte aux Baléares, sont les confits et les peladilles, des dragées aux couleurs pastel que les pénitents de certaines confréries (nazaréens ou « encapironats », « cucues », « carapunats »… suivant le nom qui leur est donné dans les différentes localités) distribuent avec des bonbons aux enfants ou à leurs connaissances durant la procession.

 

Majorcan candies

 

Voilà comment nous vivons la Semaine sainte à Majorque! Inturotel Hotels & Resort vous invite à découvrir la facette la plus authentique et la plus traditionnelle de notre île et à en profiter avec nous.

 

Nous vous attendons!

Inturotel Hotels & Resort

Blog

Une promenade le long de la côte
02/05/2022
Une promenade le long de la côte
Nous commencerons la randonnée (ou la course, pour les plus actifs) à partir de l'un de nos hôtels situés à Cala d'Or, à Majorque. Nous marcherons en direction de Cala sa Nau jusqu'à ce que nous atteignions la piste cyclable (si nous venons de Sa Marina, nous rejoindrons cette piste cyclable au rond-point à l'entrée de Cala d'Or, à côté de la station-service Cepsa). Depuis les autres hôtels, nous emprunterons la rue s'Espalmador et, sans sortir de cette rue, nous continuerons jusqu'à atteindre le début de la piste cyclable qui nous mènera au chemin de Cala sa Nau/Cala Mitjana.   Environ 1 km après, nous tournerons à droite sur un chemin de terre (dont l'accès est interdit aux voitures) vers Cala Mitjana. Ce chemin mène directement dans la crique. Une fois sur place, vous pourrez en profiter pour faire une petite pause et apprécier l'extraordinaire beauté de l'environnement naturel. En été, un « capfico » (plongeon) est indispensable, mais vous pouvez également le faire en hiver. Les plus passionnés de la mer et de la baignade succomberont à l'attrait de ses eaux turquoise et voudront se fondre dans la nature marine. Si vous n'avez jamais nagé en eau froide, nous vous encourageons à le faire. C'est une expérience très spéciale.     Saviez-vous que la natation nous rend heureux? La sensation relaxante de l'eau sur notre corps réduit le stress et libère de puissantes endorphines qui nous font nous sentir mieux. Alors laissez vos soucis de côté et nagez dans l'une des eaux les plus claires au monde. Après ce moment de détente, nous poursuivrons notre route vers Es Puntàs et Es Cossi, des endroits de l'orographie de cette côte qui vous émerveilleront. Nous emprunterons un petit chemin pavé parallèle au côté gauche de la crique (évitez le chemin asphalté car il s'agit d'une zone privée et on pourrait vous rappeler à l'ordre). Nous marcherons un moment sur les rochers (cela peut être un peu inconfortable, nous vous recommandons donc de porter des baskets à semelles épaisses ou des chaussures de randonnée) en direction de l'est jusqu'à ce que nous apercevions l'impressionnant trou dans la roche d'Es Puntàs. C'est un endroit très populaire parmi les grimpeurs. Cette côte entre Cala Serena et Cala sa Nau est l'une des plus prisées par les pratiquants du psicobloc. Au printemps et en été, vous pourrez observer leur technique. De jeunes amateurs de ce sport à risque viennent d'aussi loin que les États-Unis et l'Australie pour pratiquer ce type d'escalade libre, qui est très dangereux et a causé la mort d'un certain nombre de ces jeunes. Le Majorquin Miquel Riera est le pionnier de ce sport auquel il a donné son nom. C'est lui qui a rendu ce type d'escalade à la mode parmi ses connaissances dans le monde entier. Le groupe majorquin Antònia Font lui a dédié une chanson.     Il existe de très bons centres de formation à l'escalade sur l'île si vous souhaitez vous lancer dans ce monde passionnant ou améliorer votre technique et pouvoir vous entraîner dans des sites d'une beauté naturelle unique. Nous vous recommandons d'être accompagné, de dire à une personne de votre entourage où vous allez grimper et de prendre toutes les mesures de sécurité nécessaires. Majorque est un paradis pour la pratique de sports d'aventure tels que la plongée sous-marine, le kayak, la spéléologie, le snorkeling, l'escalade...   Géologie Cette côte est formée de plateformes karstiques qui ont pris naissance sous la mer à l'ère tertiaire, il y a environ 10 millions d'années. Sur les falaises étagées et basses, l'érosion marine a formé des zones de roches plates recouvertes par l'eau de mer. Vous apprécierez un paysage presque lunaire dans la partie la plus proche de Cala sa Nau, de grandes formations de pierre de marés, composée de grains de sable, (anciennes mangroves submergées) avec des fossiles de coquillages et d'autres créatures vivantes piégées dans le temps.     Flore Bien que la côte soit attaquée pendant les mois d'hiver par les fortes tempêtes venant du levant et que les conditions pour les plantes soient extrêmes en raison de la salinité du milieu, on peut observer de véritables survivants comme le salpêtre, le fenouil de mer, les genévriers (l'un des arbres locaux les plus résistants au sel projeté par les tempêtes du levant) et quelques petits pins qui nous rappellent les bonsaïs japonais car l'effet du vent et de l'eau salée les peigne et limite leur croissance, les enchevêtrant en de belles formes.     Faune Si vous êtes un passionné de la nature, nous vous recommandons d'apporter des jumelles. Vous vous émerveillerez devant le vol du cormoran (Phalacrocoracide) qui entre et sort de son repaire dans les crevasses des rochers, le guêpier coloré (Merops apiaster), le chant du merle bleu (Monticola solitarius) ou le majestueux faucon de mer (Falco eleonorae). Le long du parcours, vous traverserez des champs cultivés et des pinèdes où vous pourrez observer des perdrix rouges (Alectoris rufa), des huppes fasciée (Upupa epopos), des chardonnerets élégants (Carduelis, carduelis), des milans royaux (Milvus), des mésanges charbonnières (Parus mayor), etc. Certaines espèces migratrices ne peuvent être observées que certains mois. Si vous avez de la chance, vous pourrez même observer des dauphins dans la mer calme (tôt le matin ou en fin d'après-midi).     Toponymie Quelques sites intéressants : Es Cossi, Es Puntàs, Sa Cova de Cala sa Nau, Forat d’en Mengo... Ce dernier n'est visible que depuis la mer, mais c'est une excursion en kayak hautement recommandée. Nous vous encourageons à vous renseigner auprès de notre partenaire spécialisé dans les sports d'aventure, marimonte-online.com.   Nous continuons vers Cala sa Nau en laissant Es Puntàs sur la droite avec sa majestueuse fenêtre sur la mer ouverte, bientôt nous verrons Cala sa Nau en arrière-plan. Nous nous approcherons de la mer en passant sur les rochers. Nous vous recommandons de suivre la piste en rouge sur la roche laissée par les randonneurs (en quittant ce sentier, les roches sont très pointues et marcher dessus fait très mal aux pieds). La randonnée vous réserve une surprise qui vous ramènera dans le passé de notre île, plus précisément à l'époque préhistorique. Vous pourrez contempler les hypogées funéraires ou les grottes funéraires de Cala sa Nau. Les archéologues ne s'accordent pas sur leur datation, mais il semble qu'ils puissent dater de la période pré-talayotique (entre le IIIe millénaire avant J.-C. et la fin du IIe millénaire avant J.-C.). La période pré-talayotique est la première manifestation culturelle de la société préhistorique dans les îles Gymnésiennes (c'est ainsi que s'appelaient Majorque et Minorque avant la conquête romaine). Vous trouverez ces vestiges à votre gauche au bout de ce chemin.   Vous pourrez vous baigner une dernière fois dans la crique ou vous allonger au soleil sur le sable chaud et profiter de quelques moments de grand bien-être. Il est conseillé d'éviter les mois les plus chauds et le milieu de la journée. Idéal pour les randonnées entre octobre et mai, et de préférence le matin. Le retour est facile, il suffit de suivre le chemin asphaltée en direction de Cala Ferrera-Cala d'Or, autrement dit de prendre le chemin en sens inverse.   Bonne excursion! Et n'oubliez pas de laisser la nature telle que vous l'avez trouvée! Les déchets dans votre sac à dos. Recommandation musicale pour accompagner la promenade : Antònia Font « Un Minut Estroboscòpica ».        
Avantages exclusifs
TOP